Les doués, ces oubliés

Chronique de Marie-Ève Lambert, La voix de l’Est

On a beaucoup parlé des enfants « à problème » dernièrement dans les médias. D’abord avec la sortie des pédiatres sur la surmédicamentation de ceux chez qui on diagnostique (parfois à tort) un TDA/H, puis avec le projet de maternelle 4 ans du gouvernement caquiste afin d’offrir aux jeunes vulnérables une chance de mieux partir dans la vie.

Depuis trois ans, toutefois, une autre problématique éducationnelle fait jaser, bien que moins bruyamment : celle de la douance. Ses conséquences n’en sont pas moins préoccupantes…<

Pour lire la suite, c’est ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *